Le marché français au 1er semestre 2007

28 juillet 2007 à 19h09

titredossiers2007

 

BILAN ECONOMIQUE 1er SEMESTRE 2007

CHIFFRES CLES

Le marché de gros de la musique enregistrée représente 317.8 millions d’euros contre 383.2 millions au premier semestre 2006 (-17 %) :

symbolrect1 (1) Les ventes physiques représentent 93 % du marché avec 294.8 millions d’euros, en baisse de 18.9 %,

symbolrect1 (1) Les ventes numériques représentent 7 % du marché avec 23 millions d’euros en progression de 13.7 %.

 

Au sein des ventes physiques :

  • le chiffre d’affaires des singles baisse de 62.7 %,
  • le chiffre d’affaires des albums baisse de 15.7 %,
  • le chiffre d’affaires des vidéomusicales baisse de 14.2 %,
  • le répertoire classique chute de 33 % (après un premier semestre 2006 exceptionnel), le répertoire francophone régresse de 11.7 % et le répertoire international de 27.6 %,
  • le poids du répertoire francophone au sein des disques de variété progresse de 65 % au premier semestre 2006 à 69.1 % cette année.

Au sein des ventes numériques :

Le chiffre d’affaires numérique représente 23 millions d’euros (+13.7 %). On constate donc un tassement dans l’évolution du chiffre d’affaires numérique (après + 79 % au premier semestre 2006 et + 95 % au premier semestre 2005).

 

symbolrect1 (1)  41 % des revenus numériques proviennent du téléchargement (contre 36 % au premier semestre 2006).
symbolrect1 (1)  55 % proviennent des revenus de la téléphonie mobile (contre 64 % au premier semestre 2006).
symbolrect1 (1)  4 % du chiffre d’affaires numérique proviennent du streaming et des abonnements.

  • le chiffre d’affaires du téléchargement progresse de 30 %,
  • le chiffre d’affaires de la téléphonie mobile progresse de 5 %.
  • A trois années d’intervalle, le marché du numérique a été multiplié par 4 et la progression des ventes en téléchargement (x par 11.7) a été quatre fois plus importante que celles des revenus de la téléphonie mobile (x par 2.5).

 

Meilleures ventes (source Ifop Tite Live)

meilleursventes9mois

Les ventes de disques en magasins (marché de détail TTC) ont chuté de 8.5 % en valeur.

Les sorties commerciales d’albums francophones connaissent une forte baisse (-37 %) après la stabilité constatée en 2006. Les sorties d’albums internationaux quant à eux progressent de 29 %après une baisse cumulée de 70 % sur trois années consécutives.

Le solde des nouvelles signatures d’artistes est trois fois moins important qu’en 2006 (11 en 2007 et 34 en 2006) mais reste positif.

Dans le domaine de la diffusion musicale en radio, le semestre a été marqué par :

  • l’érosion de la part des diffusions francophones (44.9% en 2007 contre 45.7 % en 2006),
  • la progression du nombre d’entrées en play list après trois années consécutives de baisse,
  • une baisse de la part des nouveautés (49 % en 2007 contre 51 % en 2006).

Le marché de la musique enregistrée (détail TTC)

Au cours du premier semestre 2007, le marché de détail de la musique enregistrée a représenté 533.4 millions d’euros (-8 %) dont :

  • 519.9 millions d’euros pour le marché physique, (-8.5%)
  • 13.5 millions d’euros pour le marché numérique, (+23 %).

marcheaudiosemestre

evolmarchesemestre

LES VENTES DETAIL EN TELECHARGEMENT PREMIER SEMESTRE 2007 : 13.5 millions d’euros (+23%)

Panel IFOP : SONY CONNECT, E-COMPIL, FNACMUSIC, iTUNES, STARZIK, VIRGINMEGA ainsi que toute les marques blanches et les sites cobrandés de ces plates-formes.

catelechargementsemestre07

 

Au cours du premier semestre 2007, le marché de détail du téléchargement a progressé de 23 % passant de 11.1 millions d’euros au premier semestre 2006 à 13.5 millions d’euros au premier semestre 2007.

En valeur absolue, cette progression représente un gain de 2.4 millions d’euros.

Cette hausse de 23 % se décompose en :

  • titres à l’unité : +8.5 % (+0.5 million d’euros),
  • albums vendus dans leur totalité : +36.5 % (+1.9 million d’euros).

EVOLUTION DU MARCHE DU TELECHARGEMENT

 

evolmarchetelechargementsemestre07

 

LES VENTES DETAIL EN MAGASINS (ventes détail TTC, hors vidéo, hors ventes kiosque) PREMIER SEMESTRE 2007 : -8.5 % EN VALEUR

Les données ainsi communiquées sont relevées par Ifop/Tite Live à partir d’un échantillon d’environ 900 points de vente, représentatifs à la fois de la structure et de l’exhaustivité des ventes de détail en France (hors clubs, hors e-commerce).

La réalité des sorties caisses est ainsi scannée, comptabilisée puis publiée chaque semestre.

ventesdetailsmagasinssemestre07

Le marché de détail audio : 469.6 millions d’euros (-8.2 % par rapport au 1er semestre 2006 et -37.8 % par rapport au 1er semestre 2003)

evolmarcheaudiosemestre07

evolmarcheaudio2semestre07
evolformatlongsemestre07

evolformatcourtsemestre07

A quatre années d’intervalle, le marché audio a perdu 286 millions d’euros (-37.8 % de sa valeur) dont 221 millions pour les formats longs (-33 %) et 65 millions pour les formats courts (-78 %).
Le marché de détail vidéo : 50.3 millions d’euros (-5 % par rapport au 1er semestre 2006). Au cours du premier semestre 2007, le marché des vidéomusicales a représenté 50.3 millions d’euros en baisse de 5 % par rapport au premier semestre 2006.

Catégorie : Chiffres 2007