Le marché de la musique enregistrée : résultats des 9 premiers mois de l’année 2010

29 octobre 2010 à 0h09

LE MARCHE DE GROS DE LA MUSIQUE ENREGISTREE
9 PREMIERS MOIS 2010
(Valeur gros H.T. nette de remises et retours)
340.2 millions d’euros : -2.2 % par rapport aux 9 premiers mois 2009

Au cours des 9 premier mois 2010, le marché de la musique enregistrée a représenté 340.2 millions d’euros en baisse de 2.2 % par rapport à 2009 pour la même période.

ZOOM SUR LES PRINCIPALES EVOLUTIONS 2010/2009

 Baisse des ventes d’albums : -5.5 %

Le marché des albums a baissé de 5.5 % au cours de ces 9 premiers mois. Cette baisse est essentiellement imputable à celle des ventes de supports (-10 millions d’euros et -7.6%). En revanche la vente d’albums sous forme de téléchargement a connu une augmentation sensible (+ 42 % soit + 5 millions d’euros).
En volume, 2.6 millions d’albums ont été téléchargés au cours des 9 premiers mois 2010 (contre 1.8 million en 2009). Désormais, 1 album sur 10 est vendu sous forme de téléchargement.

marche19mois Progression de 16 % des ventes de titres

La hausse du chiffre d’affaires des titres est imputable aux ventes dématérialisées. Celles-ci progressent de 29 % (+4.4 millions d’euros) alors que les ventes de singles perdent 1.3 million d’euros. Le chiffre d’affaires digital des titres vendus à l’unité représente 86 % des ventes de titres. En unités, 9 titres sur 10 sont téléchargés. Le marché des titres se réalise donc principalement par la voie du téléchargement (19.5 millions d’euros pour le digital vs 3.3 millions d’euros pour le physique).

 Progression de 22 % des revenus des abonnements et du streaming

C’est une progression importante. Les abonnements et le streaming représentent désormais plus du quart des revenus numériques.

ZOOM SUR LES REPERTOIRES (ventes physiques uniquement) :

Progression de 5 % du répertoire francophone et baisse de 20 % du répertoire international

marche29mois

Ainsi, le répertoire francophone gagne 6.5 points de part de marché au sein des ventes de disques de variété : 63.8 % au cours des 9 premiers mois 2010 contre 57.3 % au cours des 9 premiers mois 2009.

ZOOM SUR LE MARCHE NUMERIQUE : 64.3 millions d’euros (+14.2%)

Les revenus numériques des éditeurs phonographiques au cours des 9 premiers mois 2010 ont représenté 64.3 millions d’euros en progression de 14.2 % par rapport aux 9 premiers mois 2009 dont 52.3 millions pour les trois principaux marchés (téléchargement d’albums et de titres et abonnement/streaming) en progression de 30 % depuis le début de l’année et dont le rythme de croissance s’accélère.

Au sein du marché numérique : 64.3 millions d’euros :

marche39mois

- les revenus du téléchargement (internet + téléphonie mobile)  représentent 43.3 millions d’euros soit 67 % des revenus numériques, en progression de 17.3 % par rapport aux 9 premiers mois 2009.

- les revenus des abonnements et du streaming représentent 16.8 millions d’euros soit 26 % des revenus numériques, en hausse de 22 % par rapport aux 9 premiers mois 2009.
- les revenus des sonneries téléphoniques représentent 4.2 millions d’euros soit 6.5 % des revenus numériques en baisse de 24.6 % par rapport aux 9 premiers mois 2009.

marche49mois

 

Catégorie : Chiffres 2010