Le marché de gros de la musique enregistrée 2010

16 janvier 2011 à 10h38
MARCHE DE LA MUSIQUE ENREGISTREE EN 2010 :
Ventes éditeurs de CD/DVD musicaux (nettes de remises) et revenus numériques
554.4 millions d’euros et 97.7 millions d’unités vendues
5.9 % en valeur dont :
 +14.1 % pour les ventes numériques
-
8.9 % pour les ventes physiques
En 2010, le marché de gros de la musique enregistrée a représenté 554.4 millions d’euros, contre 589.3 millions d’euros en 2009 soit une baisse de 5.9 % par rapport à 2009.
 le marché numérique : 88.1 millions d’euros, en hausse de 14.1 %.
 le marché physique : 466.3 millions d’euros, en baisse de 8.9 %.
Il s’agit néanmoins d’une baisse en trompe l’œil puisque l’année 2009 avait été dopée par les fortes ventes de Michael Jackson disparu en juin 2009.
Hors effet Michael Jackson, le marché n’aurait chuté que de 2.5 %.
L’évolution du marché en 2010 a par ailleurs été pénalisée par une consommation de fin d’année qui a beaucoup souffert : novembre et décembre 2010 ont tous les deux enregistré une baisse de 9 % des achats dans les magasins.
En 2010, les ventes numériques représentent 16 % du chiffre d’affaires des éditeurs phonographiques (contre 13 % en 2009).
LES FAITS MARQUANTS DE L’EVOLUTION DU MARCHE EN 2010
 Explosion des revenus issus des abonnements : + 60 %
14.5 millions d’euros en 2010 VS 9 millions d’euros en 2009.
Cette progression témoigne du succès de ces offres : fin décembre 2010, plus de 600 000 personnes en France avaient souscrit à un abonnement à un service de musique en ligne.
La structure des revenus numériques est donc en pleine évolution :
 Croissance de la part du téléchargement : 60 % en 2010 contre 51 % en 2007,
 Forte croissance des modèles de streaming (notamment par abonnement)  : 28 % en 2010 contre   5 % en 2009,
 Déclin des sonneries : seulement 12 % en 2010 contre 44 % en 2007.

 Forte progression des ventes en téléchargement : +29 %

+25 % pour les titres
+35 % pour les albums

  35 millions de titres ont été téléchargés en 2010
Le marché des titres est aujourd’hui un marché quasiment numérique puisque 96 % des ventes sont réalisées en téléchargement.
 4 millions d’albums ont été téléchargés en 2010

Le marché des albums, malgré la forte progression des ventes numériques en 2010 (+34.6 %), reste axé sur les supports physiques qui représentent 92 % des ventes d’albums : 4 millions d’albums vendus en téléchargement vs 47 millions vendus dans les magasins.

 Progression de 8 % des revenus du streaming financé par la publicité
Ces revenus atteignent 9.8 millions d’euros en 2010 vs 9 millions en 2009.
 Les ventes de sonneries sont en fin de cycle
Le chiffre d’affaires des sonneries a chuté de 21 % passant de 6.7 millions d’euros en 2009 à 5.2 millions d’euros en 2010.

Catégorie : Chiffres 2010