Le marché de détail de la musique enregistrée 2010

28 janvier 2011 à 12h03
LE MARCHE DE DETAIL
DE LA MUSIQUE ENREGISTREE EN 2010
Ventes en magasins TTC et téléchargement légal
(Internet et téléphonie mobile)
817.4 millions d’euros
9.6 % en valeur dont :
 -12.7 % pour les ventes en magasins
+32.4 % pour les ventes en téléchargement (internet fixe)
En 2010, le marché de détail de la musique enregistrée a représenté 817.4 millions d’euros en baisse de 9.6 % par rapport à 2009.
Le marché de détail de la musique enregistrée en 2010 (valeur TTC)
En volume, ce sont 52.7 millions d’albums, 3.2 millions de DVD musicaux et 35 millions de singles/titres qui ont été vendus pour un total de 90.9 millions d’unités soit un chiffre identique à celui de 2009 (90.7millions d’unités).
Le nombre de singles vendus progresse de 4.4 millions d’unités grâce exclusivement à la progression de 5.6 millions pour les titres téléchargés.
Le nombre d’albums vendus a donc chuté de 3.8 millions d’unités : la baisse des ventes d’albums en magasins (-5.2 millions d’unités) n’a pas été compensée par la hausse des ventes d’albums en téléchargement (+1.4 million d’unités).
 Le nombre de DVD vendus baisse de 0.4 million d’unités.
En 2010 :

 10 % des albums vendus sont téléchargés (7 % en 2009, 4% en 2008, 2.4 % en 2007 et 2% en 2006)
 95 % des titres vendus sont téléchargés (91 % en 2009, 78% en 2008, 59 % en 2007 et 40% en 2006)

En téléchargement :

 La vente de titres progresse de 20.5% en volume et de 25.3% en valeur
 La vente d’albums progresse de 34.6% en volume et de 38.5% en valeur

TELECHARGEMENT DE TITRES ET D’ALBUMS (Internet + mobile) :
90.2 millions d’euros (+32.4%)

 Titres : +20.5% en volume et +25.3% en valeur

 Albums : +34.6% en volume et +38.5% en valeur


En 2010, près de 120 millions de titres ont été achetés sur les plateformes de téléchargement légal dont 40 millions de titres à l’unité et 80 millions de titres sous forme d’albums.
En valeur, le marché TTC du téléchargement légal a représenté 90.2 millions d’euros (dont 49% pour les titres vendus à l’unité et 51% pour les albums) soit une progression de 32.4% par rapport à 2009.
* équivalent de 15 titres pour un album.
** progression web seulement car pas d’historique sur le mobile (intégration du mobile en 2010)
LES VENTES DE DISQUES ET VIDEOMUSIQUES EN MAGASINS : 727.2 millions d’euros
?12.7 % en valeur et ?11.4 % en volume
Les données communiquées sont relevées par GFK à partir d’un échantillon d’environ 3 000 points de vente, représentatifs à la fois de la structure et de l’exhaustivité des ventes de détail en France (hors clubs, hors e?commerce).

  Evolution par support

En 2010, les ventes de disques et de vidéomusicales en magasins ont représenté 727.2 millions d’euros en baisse de 12.7 % par rapport à 2009.
Cette baisse touche l’ensemble des supports : ?42 % pour les singles, ?12.9 % pour les albums et ?5.3 % pour les vidéomusicales.

Evolution par canal de distribution
La baisse du marché est ressentie dans les grandes surfaces alimentaires (-10.3 %) comme dans les grandes surfaces spécialisées (-14%). Aujourd’hui, les deux tiers des ventes de supports sont réalisées dans les enseignes spécialisées.
 Evolution par genre musical
En 2010, la part de marché de la variété francophone (27.4%) gagne tu terrain aux dépends de la variété internationale (24.6%). Au total, la variété représente 52 % des ventes (53% en 2009).

Catégorie : Chiffres 2010