Les producteurs du Snep demandent au CSA de protéger la diversité musicale à la radio en préservant la spécificité de SKYROCK

22 avril 2011 à 22h43

Les producteurs du Snep demandent au CSA de protéger la diversité musicale à la radio en préservant la spécificité de SKYROCK

Les producteurs manifestent depuis plusieurs jours leur vive inquiétude suite au changement annoncé à la direction à Skyrock. Indépendamment des questions d’actionnariat, l’enjeu pour la filière musicale est clairement celui de la diversité musicale à la radio : les producteurs tiennent à réaffirmer leur attachement à la pérennité d’un format très spécifique et précieux pour la diffusion d’un répertoire rarement exposé ailleurs.

Jusqu’à présent, Skyrock a mené une véritable politique éditoriale en exposant des genres musicaux, le rap français et les musiques urbaines, alors que ceux-ci sont bannis de la plupart des ondes.

Priver les musiques urbaines de cette fenêtre d’exposition serait catastrophique.

Les producteurs interpellent donc le CSA pour savoir quelles seront les mesures prises pour préserver la diversité musicale sur les ondes à laquelle Skyrock contribue activement depuis 15 ans.
Il est fondamental aux yeux des  producteurs que, à l’instar des pratiques ayant cours en Grand Bretagne, un style musical précis soit inscrit dans le cahier des charges des radios musicales lors de l’attribution des fréquences par le CSA.

Plus que jamais l’exposition de la musique française à la radio, dans toute sa diversité, constitue un enjeu majeur pour la filière musicale.

Catégorie : Communiqués de 2011