SNEP-UPFI, UNE ALLIANCE DE TOUS LES PRODUCTEURS POUR ATTEINDRE DES OBJECTIFS COMMUNS

9 décembre 2008 à 16h29
titredossiers2005

 

SNEP-UPFI, UNE ALLIANCE DE TOUS LES PRODUCTEURS POUR ATTEINDRE DES OBJECTIFS COMMUNS
Le SNEP et l’ UPFI, en signant lors de ce Midem un contrat d’objectifs communs, ont convenu de développer un partenariat pour renforcer leur capacité à développer des dossiers qui sont des enjeux professionnels essentiels, pour préserver l’ équilibre et le développement de la production phonographique, ainsi que la diversité culturelle dans le domaine musical.

Une mobilisation autour de trois axes pour construire un environnement équilibré, qui permette la diffusion et l’ exploitation de la musique enregistrée : 

flechesnep1   DEVELOPPER L’OFFRE LEGALE DE MUSIQUE EN LIGNE ET LUTTER ACTIVEMENT CONTRE LA PIRATERIE.

Le SNEP et l’ UPFIi considèrent que la piraterie musicale en ligne, via les pratiques d’ échanges de fichiers illégaux est la cause majeure de la crise que connaît la production phonographique.

Ils entendent articuler la lutte contre la contrefaçon en ligne autour d’une triple démarche :

  • La création d’un marché légal, payant et sécurisé, tant sur Internet que pour la téléphonie mobile.
  • L’information et l’éducation du grand public.
  • La répression.
Le SNEP et l’ UPFI, signataires de la charte d’ engagements du 28 juillet 2004 conclue sous l’ égide des pouvoirs publics, ont décidé d’ accentuer leur collaboration sur la base des trois volets évoqués ci-dessus. Ils s’engagent à coordonner leurs actions et leurs prises de parole afin de mieux lutter contre la piraterie numérique de la musique.

flechesnep1  L’EXPOSITION DE LA MUSIQUE ET DES NOUVEAUX TALENTS A LA RADIO : UN ENJEU ESSENTIEL DU DEVELOPPEMENT DE LA PRODUCTION MUSICALE.

Les deux syndicats de producteurs partagent la même inquiétude sur l’évolution de la programmation musicale dans les radios privées au cours de ces dernières années. Celle-ci reset marquée par une concentration excessive des playlists et par une forte rotation des titres les plus diffusés ; un phénomène qui nuit gravement à la diversité musicale. Le SNEP et l’UPFI vont mobiliser tous leurs efforts auprès des pouvoirs publics et du CSA pour que soit modifiée la loi du 30 septembre 1986. Il s’agit d’instaurer un critère de diversité de diversité musicale, notamment lors d’une demande d’octroi ou de renouvellement de fréquence radiophonique.

flechesnep1  L’EXPOSITION DE LA MUSIQUE ET DES NOUVEAUX TALENTS A LA TELEVISION.

Le SNEP et l’ UPFI coopèreront également ensemble pour améliorer tant d’ un point de vue quantitatif que qualitatif, la programmation de la musique (variété, jazz, classique etc…) sur les chaînes de télévision, en particulier les chaînes généralistes. Les producteurs réaffirment leur attachement à voir aboutir les demandes qu’ ils ont exprimées par écrit à l’ occasion des travaux du groupe de travail présidé par Madame Cayla.

Catégorie : Actualités