Musique et publicité : une histoire en développement

2 avril 2014 à 15h00

Comment s’articule la relation entre le grand public, les marques et l’industrie musicale ? Telle est la question à laquelle ont tenté de répondre les agences The Hours et Les Gaulois (groupe Havas) lors d’une conférence  donnée hier – « Musique : Je t’aime, moi non plus ».

Dans l’étude réalisée en partenariat avec le CSA et l’agence The Hours, on découvre que les perceptions du grand public sont tout à fait favorables à ce genre de collaboration.

Du rôle de la musique à la télévision

Image00001

Des auditeurs actifs dans leur quête de nouveauté

Image00002

Comment les auditeurs reconnaissent-ils une musique ?

Image00003
Ce qu’attend le grand public d’une collaboration Musique-Marque : des contenus de qualité, de la découverte, des morceaux à télécharger…
Image00004

 

Toutes les marques ne font pas preuve du même degré de maturité dans la gestion de leur relation avec le monde de la musique mais leur intérêt est grandissant. Elles attendent de la part de l’industrie musicale plus de transparence et aussi plus d’autonomie : une démarche active qui permettrait à l’industrie musicale de démystifier son organisation et d’ouvrir des nouvelles perspectives financières et créatives en collaborant avec des marques.

Du côté des annonceurs donc, c’est le besoin de créer une expérience vivante et vibrante avec leurs publics qui les poussent à mieux comprendre, voire anticiper les goûts des consommateurs en matière de musique. Le bénéfice qu’elles en tirent est d’ordre relationnel. On parle de Retour sur Engagement, ou Retour sur Emotion, plutôt que de Retour sur Investissement. Autre avantage pour les annonceurs : un choix artistique permet de cibler de manière parfois plus précise et plus juste une communauté de fans.

Côté artistes enfin, les points de vue ont évolué ces dernières années. Même si certaines personnalités refusent toute exposition marketing, il est de plus en plus courant de voir marques et artistes s’associer, avec souvent à la clé, non pas une simple apparition ou présence de l’artiste, mais que ce dernier participer à la conception du produit jusqu’à qu’à la campagne elle-même. (Voir : Tommy Hilfiger fait chanter les Ting Tings)

Les évolutions de la filière musicale passent aussi par ce genre de collaborations croissantes entre marques et artistes. Dans le domaine du clip la publicité représente une opportunité de réaliser des projets audacieux et créatifs.

-

Les intervenants :

- Ana Vogric, Directrice Générale The Hours
- Adélaïde Gesset, Planneur stratégique Les Gaulois
- Antoine Arvis, Directeur du Développement Les Gaulois

Catégorie : Actualités

Tags : , , , ,