Les revenus publicitaires du streaming vidéo en très forte croissance

16 mai 2014 à 10h08

Malgré un léger recul du marché de la musique de 7 % au premier trimestre, la forte progression du streaming, de 40 % sur un an en terme de revenus perçus par les labels et les maisons de disques, est des plus encourageantes ; d’autant qu’elle se vérifie à la fois pour l’abonnement et pour l’écoute gratuite à la demande financée par la publicité. Une autre raison de se réjouir, dans le cas du streaming gratuit, est la montée en puissance des revenus en provenance de la vidéo.

 

Au premier trimestre 2014, Les revenus publicitaires du streaming gratuit ont progressé de près de 44 % sur un an, à 4,8 M€. Cette progression reste relativement modérée, cependant, dans le cas du streaming audio, qui génère encore, sur des plateformes comme Deezer ou Spotify, plus de 60 % des revenus publicitaires du streaming en France. Elle n’a été que de 8,2 % sur un an. Le streaming vidéo, en revanche, a vu ses revenus multipliés par trois sur la période par rapport au premier trimestre 2013. Il a rapporté 1,8 M€ sur les trois premiers mois de l’année, contre 587 K€ sur la même période en 2013.

 

Cette forte progression du streaming vidéo gratuit au premier trimestre 2014 est certes à nuancer. Au premier trimestre 2013, la renégociation des accords de la Sacem avec Youtube, qui n’a aboutie qu’au mois d’avril de la même année, avait bloqué temporairement la rémunération de la musique sur la plateforme vidéo de Google, et provoqué une chute des revenus publicitaires de la vidéo de 50 % sur la période. Au premier trimestre 2012, les revenus du streaming vidéo, secteur largement dominé par Youtube, étaient de 1,17 M€ en France. Leur hausse a donc été de 56,8 % sur deux ans au premier trimestre 2014, contre une progression de seulement 10 % sur deux ans pour les revenus du streaming audio gratuit.

 

La part de marché de la vidéo dans le streaming gratuit financé par la publicité, de près de 30 % au premier trimestre 2012, est désormais de 37,7 %. La vidéo en ligne figure en effet parmi les secteurs les plus porteurs du marché de la publicité en ligne aujourd’hui.

 

Le développement du streaming audio dans les voitures et sur les smartphones, et les possibilités de ciblage beaucoup plus fines qu’il offre aux annonceurs par rapport à la radio, laissent également obérer à terme une très forte croissance des revenus du In-Stream audio.

Catégorie : Actualités

Tags : ,