Les chiffres IFPI de la musique enregistrée – édition 2013

8 avril 2013 à 12h06

logo_snep_newIFPILe développement des services de musique par abonnement et la croissance prometteuse des marchés émergents sont deux des éléments clés de la publication de l’Ifpi « Record industry in numbers », synthèse et analyse complètes du marché de la musique enregistrée dans 49 pays.

Y sont détaillées les informations les plus récentes sur le marché mondial, par formats, par types de revenus, par régions, par pays etc.
Faits saillants :
-    Pour la première fois depuis 1999, une augmentation (+0,2%) du chiffre d’affaire mondial de la musique enregistrée. A l’exception des ventes physiques qui baissent de 5%, toutes les sources de revenus de l’industrie sont en hausse pour l’année 2012

•    ventes numériques +8%,
•     droits voisins +9,5%,
•     droits de synchronisation +2%.
•    22 pays ont un marché en hausse, dont 9 des 20 pays les plus importants.

-    Le poids des différentes sources de revenu : Aujourd’hui, les ventes numériques représentent 35% des revenus mondiaux de l’industrie phonographique contre 57% pour les ventes de supports, 6% pour les droits perçus et 2 % pour les droits de synchronisation.

-    La perte du marché des supports (-489 millions de dollars) est presque compensée par la hausse des ventes numériques (+ 427 millions de dollars).

-     L’évolution des droits voisins (+82 millions de dollars, soit 6% du CA de l’industrie du disque) et celle des droits de synchronisation (+6 millions de dollars) permettent le retour à l’équilibre du marché mondial.

-    Le marché numérique :

•    Au sein des ventes numériques : avec une progression  de 11% des unités vendues (titres + albums),  le téléchargement à l’acte reste la source principale des revenus numériques de l’industrie musicale.

•    Le chiffre d’affaires réalisé par les services d’abonnement et les services financés par la publicité représente désormais 20% (14% en 2011) des revenus issus du numérique. Ce chiffre s’élève à 31% en Europe.

-    Au TOP 20 des marchés dans le monde, les Etats-Unis reviennent à l’équilibre et conservent la première place. Le succès du numérique sur son territoire a hissé la Suède à la 12° place mondiale. La Chine quant à elle fait son entrée dans ce TOP 20.

-    Autres observations selon les marchés :

•    Croissance des marchés japonais (+4%), australien (+6.7%), canadien (+5.8%) et brésilien (+8.9%),

•    Les trois principaux pays européens sont encore dans le rouge : Royaume Uni (-6.1%), Allemagne (-4.6%) et France (-2.9%),

•    Au sein du classement des 10 principaux marchés, sortie de l’Espagne et de l’Italie au profit du Brésil (à la 8ème place) et de la Corée du Sud (à la 10ème place).

•    A noter la performance du marché suédois qui arrive à la 12ème place du classement mondial (14ème place en 2011 et 17ème place en 2008) grâce à une progression très significative de ses revenus (+18.7%en 2012).

-    Les marchés dits émergents contribuent activement au redressement de l’industrie musicale dans le monde. Le Brésil, l’Inde et le Mexique ont vu leurs résultats croître respectivement de 24%, 42% et 17% depuis 2008. Les revenus du marché indien ont connu en 2012 des niveaux jamais atteints jusqu’ici, tandis que l’Amérique Latine est la région du monde qui a le plus fortement progressé au cours de l’année écoulée.

-    Formats : les albums restent le format dominant avec 56% des ventes mondiales de musique enregistrée. Les téléchargements d’albums augmentent + rapidement que ceux des singles. Les ventes de vinyls ont pour leur part réalisé en 2012 leur meilleur score depuis 1997.

Sont disponibles dans ce rapport RIN 2013 :
-    Les chiffres du marché mondial 2008-2012
-    Les tendances d’évolution des ventes mondiales de musique
-    Les points essentiels de l’étude IPSOS Media CT sur la consommation de musique
-    L’analyse des chiffres-clés et tendances de l’industrie musicale
-    Les meilleures ventes mondiales 2012
-    Les lauréats des Platinium Awards
-    Des analyses par marchés régionaux et locaux
-    Une présentation détaillée des 49 principaux marchés de la musique enregistrée, incluant l’évolution des ventes physiques, numériques, des droits voisins et des droits de synchronisation.

Le rapport « Record Industry In Numbers 2013 » est en vente sur le site de l’Ifpi : www.ifpi.org

Catégorie : Actualités