Le marché de la musique en Allemagne retrouve la croissance

10 juillet 2014 à 10h32

Les bonnes nouvelles s’accumulent pour l’industrie de la musique. Après la publication par BVMI des premiers chiffres qui montraient une progression du marché de la musique en Allemagne sur l’année 2013, l’organisme vient de révéler les détails de cette année, celle du retour de la croissance outre Rhin. Le chiffre d’affaires sur l’année 2013 s’établit à 1,45 milliard d’euros, soit une hausse de 1,2%. Le marché allemand de la musique enregistrée se caractérise en 2013 par l’importance du « physique », qui représente ainsi toujours près de 77% des revenus. Le numérique n’est cependant pas en reste, car si les ventes de CD restent fortes, elles sont en légère baisse (1,3%), le streaming fait un véritable bond en 2013 avec une progression de 91,2% ! Ce mode de consommation de la musique, par abonnement ou bien financé par la publicité, ne représente encore que 4% du marché total, mais les projections de l’industrie sont optimistes avec un seuil de 35% de parts de marché attendu pour 2018. Le numérique représente donc 22,6% du marché cette année, et la baisse de 1,3% des ventes de CD est heureusement contrebalancée par la progression solide de 11% du numérique sur un an. A l’instar des Etats-Unis et du Royaume-Uni, le vinyle connait une seconde jeunesse également en Allemagne, ce support représente 2% du marché de la musique et affiche une belle percée (+47,2% d’une année sur l’autre). La percée du numérique (+ 11,7%), pour un total de 328 millions d’euros en 2013, s’appuie aussi sur le téléchargement d’albums qui est en progression de 4,8% en valeur, alors que le single est en baisse.

marche_allemand_snep

Catégorie : Actualités