DONNONS A LA PRODUCTION MUSICALE LES MOYENS DE RAYONNER !

21 décembre 2017 à 17h31

Capture logos SNEP UPFI FELIN pour WordPress

Le Parlement a finalement adopté, dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances rectificative pour 2017, la prorogation du crédit d’impôt à la production phonographique pour une année supplémentaire.

Les producteurs de musique saluent cette décision, même s’il ne s’agit que d’une première étape à leurs yeux. En effet, et comme l’ont reflété les débats parlementaires, il est plus que jamais nécessaire d’inscrire ce dispositif fiscal dans la durée afin d’apporter une meilleure visibilité aux projets musicaux qui nécessitent plusieurs années de développements. À ce titre, les producteurs du SNEP, de l’UPFI et de la FELIN tiennent à remercier particulièrement les députés et sénateurs ayant défendu une prorogation du dispositif pour 3 années supplémentaires.

 Alors que la ministre de la Culture annonçait récemment ses intentions de porter un projet de filière autour de la création d’une maison commune de la musique, il serait dévastateur, pour la vitalité et la diversité musicale de notre pays, que la seule aide directe dont bénéficie la musique enregistrée soit fragilisée. L’ambition de ce projet politique ne peut se faire au détriment de tout ou partie des acteurs d’une filière musicale, qui se donne les moyens de s’adapter à la nouvelle donne numérique.

 Dans ce contexte d’incertitude, c’est avec détermination et confiance que les producteurs de musique démontreront, dans les prochains mois, la pleine utilité de cet outil fiscal pour continuer à stimuler la diversité musicale et le rayonnement de nos artistes, en France et à l’international.

 Nous attendons du Gouvernement qu’il confirme son soutien à la création musicale à l’occasion des prochains textes financiers.

 Contacts :

SNEP – Guillaume LEBLANC – 01 47 38 04 04 

UPFI  - Jérôme ROGER  – 01 53 57 66 43

FELIN – Philippe COUDERC  - 05 57 59 14 13

Catégorie : Actualités